Covid-19
Chers clients, chers fournisseurs, chers sous-traitants, nous prenons très au sérieux la propagation du coronavirus (Covid-19) en Europe.  Il va sans dire que la sécurité et le bien-être de nos employés et de nos clients sont notre principale préoccupation.
Nous restons bien informés de l'évolution de la situation et suivons les conseils et recommandations du gouvernement, des autorités de santé publique et de l'Organisation Mondiale de la Santé.
Afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour fournir un environnement de travail sûr et sain, nous avons opté pour le télétravail.  Ceci implique la fermeture temporaire de nos bureaux et la suppression de toute réunion non indispensable.  Vous pouvez prendre connaissance des instructions reçues de l’OAI nous concernant :
Chère / cher membre,
Suivant communiqué du Ministère d’Etat, publié en date du 17/03/2020, « il a été décidé que les chantiers doivent être fermés. Il est à noter que les métiers de l'artisanat peuvent continuer leurs activités, sous réserve qu'ils n'accueillent pas de public et qu'ils ne se rendent pas sur des chantiers ».
Le Premier Ministre Xavier BETTEL a ainsi décrété que tous les chantiers en cours dans le pays devront être arrêtés.
Il est conseillé à tous les membres OAI, impliqués dans le suivi et la direction des chantiers en cours impactés, de constituer une cellule de crise.
En concertation avec les maîtres d’ouvrages, les entreprises et les autres intervenants impliqués dont notamment les coordinateurs de sécurité chantier, cette cellule de crise doit arrêter les mesures urgentes à prendre, dont notamment : les modalités d’arrêt et de sécurisation des chantiers, l’enlèvement des matériels et matériaux potentiellement dangereux, la clôture et fermeture des zones de chantier, l'organisation du gardiennage, etc…
La décision de l’arrêt des chantiers imposée par le Gouvernement doit s’accompagner de la suspension des obligations contractuelles, en raison du cas de force majeure, sur les délais d’achèvement des ouvrages et chantiers notamment.
Dans ces circonstances, les maîtres d’ouvrages seront avertis que des pénalités de retard ne pourront être mises en compte durant la période de suspension contrainte des travaux, conformément aux principes juridiques applicables en cas de force majeure.
L’article 1148 du Code civil prévoit également : « Il n'y a lieu à aucuns dommages et intérêts lorsque, par suite d'une force majeure ou d'un cas fortuit, le débiteur a été empêché de donner ou de faire ce à quoi il était obligé, ou a fait ce qui lui était interdit ».
Pour les architectes, les ingénieurs-conseils, et leurs partenaires de la maîtrise d’œuvre, même s’ils organisent en télétravail, il leur faut informer leurs clients de la probable impossibilité de tenir leurs délais contractuels.
Il convient également d’inciter les maîtres d’ouvrage à prendre des dispositions pour que les règlements des situations des travaux exécutés ne soient pas bloqués, les entreprises allant vers des difficultés sérieuses de trésorerie.
Nous resterons joignable par mail durant le confinement.
Vous trouverez d’ailleurs ces adresses sur notre site web : www.cei.lu  Notre bureau continuera de suivre les conseils et prendra les mesures qui s’imposent en conséquence de toutes nouvelles recommandations.
Nous mesurons à quel point cette situation est délicate mais nous voulons avant tout rester positif et garder confiance.  Soyez responsables, prenez soin de vous et à très bientôt…
Graziella Sablone & son équipe