Radisson Blu Balmoral Hotel à Spa
Surface concernée : ± 540 m2
En 2013, CEI s’était vue confier la transformation complète du lobby, du bar et du restaurant de l’hôtel.  En 2014, nous avons transformé l’ensemble des espaces sanitaires du rez-de -chaussée et en 2015, nous avons été consulté pour repenser et dynamiser l’espace accueil.
En effet, l’hôtellerie a évolué ces dernières années et les espaces d’accueil doivent s’adapter à cette évolution : plus proches du client, plus accessibles, plus modernes…
Le cahier des charges et les attentes sont très précis.  Il y a d’abord toutes les règles à respecter en matière de sécurité ; ensuite, tout le matériel nécessaire au bon fonctionnement de l’hôtel : terminaux bancaires et imprimantes, stocks de documentation sur les alentours, fournitures pour l’espace Wellness, service à la clientèle (écran et imprimante à disposition) et enfin il y a l’image de marque de l’hôtel, sa carte d’identité, son histoire…
Faire passer tous ces messages dès que l’on a franchi les portes de l’hôtel n’est pas chose simple et pourtant, CEI a parfaitement rempli sa mission en créant un desk inspiré des lignes du bar conçu 2 ans auparavant.  Un trait d’union parfait entre les espaces : la noblesse du chêne, travaillé comme pour le bar en forme de paquebot, apporte de la chaleur au comptoir d’accueil.  Les différentes hauteurs de desk le rendent agréables et moins massif que précédemment.  Le mobilier en arrière-plan est sobre, réalisé en stratifié bois foncé et doté de fermetures push&pull afin de le rendre le plus discret possible.  Une vitrine d’exposition a été ajoutée. 
Les éclairages jouent la transparence et la légèreté dans ce grand hall et se marient parfaitement — par leurs formes, leur matière et leurs couleurs — à l’agrandissement d’une carte postale d’époque placée à droite de la réception.
Bien que les transformations aient été réalisées avec deux années d’intervalle, CEI a su gérer celles-ci et faire en sorte que la réception, le lobby et le bar aient une identité commune et sans faute…
Back to Top